Innovation Santé

Un premier patient reçoit l’implant Inspire, une révolution contre les apnées du sommeil

20-12-2018

Le premier patient de la clinique Beau Soleil à bénéficier de la pose de l’implant Inspire, se porte très bien. Il est comblé, ce dispositif qui traite les apnées du sommeil, pourrait bien changer ses nuits.

Il y a quelques mois, l’équipe ORL de la clinique Beau Soleil, a réalisé sa première intervention pour implanter le dispositif Inspire. L’enjeu est de taille, car cette innovation représente une formidable avancée dans le traitement des apnées du sommeil. L’intervention, qui dure 2h30, consiste à implanter un petit boîtier, comme un pacemaker, sous la poitrine. Il va stimuler électriquement le nerf hypoglosse, nerf moteur de la langue, qui est ainsi projetée en avant, laissant plus d’espace à la circulation de l’air.

Un réglage sur-mesure

Après une hospitalisation de 48h, le patient rentre chez lui. Il doit alors attendre un mois avant de déclencher le dispositif, le temps nécessaire à une parfaite cicatrisation. Ensuite, Il commande l’implant grâce à une petite télécommande, il l’allume au coucher, l’éteint au réveil et le met en pause, s’il se lève pendant la nuit. Lors du premier mois d’activation, le patient effectue ses propres réglages. Il peut en augmenter l’intensité, s’il continue à faire des apnées ou au contraire, diminuer la fréquence des stimuli électriques. À l’issue de cette période d’acclimatation, un enregistrement du sommeil est réalisé. À partir des données recueillies, les équipes médicales affinent la configuration de l’implant. Sur ce point, le Dr Olivier Gallet de Santerre, chirurgien Orl à la clinique Beau Soleil, explique : «Les outils dont nous disposons, nous permettent d’affiner les réglages pour trouver le seuil d’efficacité, propre à chaque individu. ».

Beau Soleil, un établissement précurseur

Cette première intervention réussie est l’aboutissement d’un projet porté depuis de nombreuses années par les équipes de Beau Soleil. Si en France, l’établissement fait figure de précurseur, d’autres pays pratiquent cette intervention depuis plusieurs années, notamment les Etats-Unis, le Canada et la plupart des pays européens. Les résultats obtenus parlent d’eux-mêmes, puisqu’ils montrent une efficacité de près de 85%. 3 autres interventions sont déjà programmées à Beau Soleil, il y en aura 12 au total. Toutes rentreront dans un protocole d’innovation technologique, qui bénéficie du soutien de la fondation de l’avenir et de Languedoc Mutualité. Car, si le dispositif a été validé par toutes les instances de contrôle médicales et administratives, il ne bénéficie d’aucune prise en charge de l’assurance maladie, pour le moment. Il était donc indispensable de trouver des financements.

Un espoir contre les apnées du sommeil

L’implant Inspire représente une formidable avancée dans le traitement des apnées du sommeil. Toutefois, il ne peut pas être proposé à tous les patients. Les conditions de sa pose sont assez strictes. Elles sont évaluées par le médecin grâce aux examens d’exploration du sommeil, réalisés au préalable. En premier lieu, l’apnée doit être provoquée par le blocage de la langue, puisque le dispositif agit sur ce mécanisme. D’autres facteurs sont pris en compte, le syndrome d’apnée doit être sévère et concerner des patients intolérants, en échec ou en refus des traitements habituels (orthèse d’avancée mandibulaire, appareillage la nuit,…), qui acceptent l’idée de la chirurgie.